Les filles aux mains jaunes

2 août 1914. Ce jour là, ça commence par le tocsin. Les usines d’armement reniflent la prospérité. Alors on fait appel à ce qui reste. Aux femmes.

Elles peinent à soulever des obus, mais solidaires dans l’adversité, elles se serrent les coudes se raccrochant au quotidien et à sa banalité, pour tenir debout dans les situations les plus extrêmes : l’exploitation, les conditions de travail insalubres, les produits toxiques qu’elles manipulent…
Leur émancipation est un des points clé de cette période si particulière. Chacune, à son rythme, aidée et entraînée par un membre du groupe, découvre ses droits et développe un libre arbitre. L’histoire confirme à quel point l’éducation reste primordiale. Les filles aux mains jaunes nous parlent de ce groupe d’ouvrières, de cette humanité dans ce qu’elle a de plus grand et de plus misérable.

La compagnie amateure Tasse de théâtre est mise en scène par Anne-Marie Storme, auteur dramatique dont les créations sont régulièrement présentées sur les scènes conventionnées de la région ainsi qu’au festival off d’Avignon.

d’après Michel Bellier
Compagnie Tasse de Théâtre
Mise en scène : Anne-Marie Storme
Avec : Maryse Walraeve, Florence Ebel, Mariline Beauvain, Christine Korenetzky, Clémence Lebovic, Samuel Lamblin

VENDREDI 6 OCTOBRE A 20h30
Salle André Kerkhove – 1 rue de Wattrelos à Leers

Pour réserver >> par mail CLIQUEZ ICI ou par téléphone : 03.20.97.21.82

Tarifs : 5 / 7 euros

 

remanences